Shaming sur la communication de Dominique Dupagne

Accueil Forums Échanges Shaming sur la communication de Dominique Dupagne

Étiqueté : 

  • Ce sujet contient 7 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mannig, le il y a 11 mois.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #2848
    krolikov
    Participant

    Dominique Dupagne compare les non vaccinés à des chiens qu’il conviendrait de piquer quand ils viennent dans les services d’urgence

    #2849
    Anna345
    Participant

    Bonsoir,

    J’ai l’impression que depuis quelques jours, il y a une montée dans la violence de la parole de certaines personnes « pro-vaccin anticovid 19 », ils ne se rendent pas compte de la portée de leur mots et souhaitent notre « déchéance » (pour ne pas dire pire) à travers leurs paroles.

    #2852
    ili77
    Participant

    Bonjour, oui il mérite une bonne campagne de shaming , vous produisez un modèle de courrier à soumettre au bureau de resterlibre pour qu’on lance l’opération ?

     

    Arguments : de la part d’un personnel soignant proférer de telles paroles est passible de passage devant l’ordre des médecins pour non respect de la déontologie de la profession.

    #2883
    Patrick Huet
    Participant

    @Anna,

    Oh que si, ils se rendent compte de la portée de leurs paroles.

    Ils en sont conscients à 100 %

    #2967
    Juneau
    Participant

    @krolikov Bonne idée de dénoncer ici les abus, oh combien nombreux. Par contre pour l’organisation des campagnes de shaming au nom de l’assos, il faut suivre scrupuleusement les consignes et les campagnes de l’assos, car elles sont rédigées  en respectant des points juridiques qu’individuellement nous ne maîtrisons pas. On peut agir sur les réseaux néanmoins, répondre, reposter en commentant, etc…

    #3002
    Philippe_du15
    Participant

    Ces violences innommables à l’égard de citoyens qui ont décidé de réfléchir et prendre du recul sur ces injections sont l’objet de mépris des covidistes. Alors, rendons-leur la monnaie de leur pièce… Oui, favorable à une opération shaming à l’égard de cet infâme personnage!

    #3009
    Loz
    Participant

    J’attire votre attention sur l’impérieuse nécessité de rester absolument factuel, digne et calme dans le propos

    L’insulte ou la colère alimente un nouveau narratif dangereux que le gouvernement est à mon sens en train de mettre en place : « les non-vaccinés sont des personnes atteintes de troubles mentaux »

    • le ministère de la santé diffuse un message indiquant que les personnes souffrant de troubles mentaux devraient être vaccinés en priorité car seraient plus à risque face au covid  (1re nouvelle, jamais vu aucune étude là-dessus)
    • O Veran a clairement utilisé ce narratif en introduction de son audition en commission des lois en visant, après les éloignés de tout, les indifférents, et le « magma de gens qui se sont enkystés dans une contestation pouvant prendre parfois des allures pas loin d’une forme de délire » (sic)
    • le dernier des 3 articles du projet loi pass vaccinal concerne les règles en cas d’isolement ou contention des malades enfermés en psychiatrie contre leur gré (un truc qu’ils devaient revoter correctement suite rappel à l’ordre du Conseil d’Etat dans un précédent texte mais qu’ils ont jugé utile (?) de passer là en l’associant au pass vaccinal…)

    On voit  immédiatement les conséquences de ce type de narratif s’il est implanté dans l’inconscient collectif aussi facilement qu’a pu l’être la prétendue responsabilité des non-vaccinés dans la saturation des hôpitaux

    Je suggère donc qu’on garde son calme partout même face aux trucs les plus débiles ou flippant sous peine de donner la camisole pour se faire battre

     

     

    #3023
    Mannig
    Participant

    Dupagne est un pro-vaccinal pathologique – pléonasme. On ne compte  plus ses logorrhées vaccinatoires.

    J’ai le souvenir d’une table ronde/audition faite devant la Sénat à l’époque du acheu-neu-neu où, consulté sur la vaccination, il avait déclaré quelque chose du genre : « Ça va être très simple. Vous aurez d’un côté ceux qui sont vaccinés et qui vont s’en sortir et les décédés de l’autre. ».  On appréciera la puissance de la démonstration.

    Par charité, on ne lui a pas remémoré cette… bavure.

    A contrario, il a aussi déclaré que, concernant les maladies orphelines — dont il semblerait qu’il se soit fait une spécialité — , les familles des gamins qui en sont victimes connaissent la pathologie mieux qu’eux, médecins, car elles ont le nez dans le guidon, en permanence. Comme les anti-vaccinaux, en somme…

    Donc, pour le dire autrement, notre homme sait être honnête quand il le veut.

    Mais il ne veut pratiquement jamais.

     

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.