Shaming du 1er ministre

Accueil Forums Idées Shaming du 1er ministre

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #2449
    micgil
    Participant

    Le 1er ministre vient de faire des déclarations dans lesquelles il stigmatise une partie des français qui n’ont rien fait d’illégal.

    Serait-il judicieux de faire en masse un signalement auprès du défenseur des droits et du CSA?

    #2453
    Heckinounet
    Participant

    La défenseure des droits est forcément informée, elle est impuissante, on l’a bien vu. Là, le gouvernement vient de franchir une limite impensable jusqu’alors. Les non-vaccinés viennent d’être clairement désignés comme les responsables de l’épidémie, et jetés en pâture à la vindicte publique. Parallèlement, le rouleau compresseur continue d’avancer, avec l’annonce du pass vaccinal. Je pense donc, qu’à ce stade, le shaming est devenu une arme dérisoire, le gouvernement assumant sa politique infâme toute honte bue. A quel petit fonctionnaire mégalomaniaque allons nous maintenant pouvoir faire honte, dès lors qu’il se sent pleinement encouragé et soutenu par sa hiérarchie et le gouvernement ? Il est urgent de trouver maintenant avec toutes les forces de résistance à l’oeuvre, des moyens de ne pas être très prochainement laminés. Je me tourne vers Eric pour qu’il nous fasse part à tous de son sentiment.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par Heckinounet.
    #2457
    micgil
    Participant

    Il ne s’agit pas d’attaquer sur les mesures annoncées mais sur les propos tenus qui me paraissent tomber sous le coup de la loi comme stigmatisation de certaines personnes et appel à la haine puisque les non vaccinés, qui ne contreviennent à aucune loi, sont accusés publiquement par le 1er ministre de causer la mort d’autres personnes.

    #2462
    Heckinounet
    Participant

    On va vous objecter que le premier ministre ne fait qu’énoncer un fait scientifiquement établi. Mais bon, pourquoi pas ?

    #2491
    TANNER
    Participant

    La réponse à ce que vient de déclarer officiellement le 1er Ministre devrait à mon sens aller bien au delà du shaming. C’est ni plus ni moins qu’une incitation à la haine et à la discrimination d’une personne dépositaire de pouvoir dans l’exercice de ses fonctions. C’est le gouvernement et ses décisions liberticides, à la fois injustifiées et inefficaces, qui pourrissent la vie des Français et non pas les non vaccinés.

    Rappelons que les statistiques montrent que le taux d’incidence est totalement décorrélé du taux de vaccination  (il n’y a aucune relation entre les deux séries) et Mr Castex n’a donc aucun argument scientifique pour justifier  ses propos.

    Une démocratie, c’est le respect des minorités et non pas la loi des majorités (A. Camus)

    #2560
    micgil
    Participant

    D’accord mais on fait quoi?

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.