Opération shaming Eric Caumes

Accueil Forums Idées Opération shaming Eric Caumes

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #2984
    oli2v
    Participant

    Chers amis,

    je propose de lancer une nouvelle opération de « shaming » envers le Pr Eric Caumes, chef du services de maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de La Pitié Salpêtrière.
    Cet individu a déclaré le 01/11/2021 à 8h19 lors de l’émission de Laurence Ferrari « Matinale de Cnews »:

    « Si vous n’avez pas peur de la mort et si à la limite vous signez un certificat comme quoi bah si vous attrapez le covid vous ne voulez pas être réanimé, vous ne voulez pas emboliser les hôpitaux, vous ne voulez pas prendre la place de quelqu’un de jeune dans un hôpital bah dans ces cas-là moi pourquoi pas hein, ça ne me dérange pas particulièrement »

    Cette déclaration va bien évidemment à l’encontre du serment d’Hippocrate que prête chaque médecin et notamment: « Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.
    Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité. »

    Je propose donc de lancer une opération à son encontre auprès du Conseil de l’Ordre, de l’APHP et pourquoi pas auprès du CSA.

    Qu’en pensez-vous?

    déclaration à 5.00mn, lien vers la vidéo: https://www.cnews.fr/emission/2021-11-01/linterview-du-professeur-eric-caumes-1144377

    #2988
    Paola
    Participant

    oui je suis d’accord!

    #3001
    Philippe_du15
    Participant

    D’accord également!

    #3020
    Toujours Là !
    Participant

    « Qu’en pensez-vous ? » Rien. Inutile car ils sont tous ensemble. La génération actuelle de professeurs -chefs de service, les 30-60 ans sont de la pourriture sur pied: ils sont là non par compétence mais par opportunisme. Aucune dignité. J’en ai tellement vus! C à la base qu’il faut frapper. Fort.

    #3233
    Grain de Sable
    Participant

    Moi j’ai plutôt envie de le prendre au mot et de signer son certificat de non réanimation si j’ai le Covid
    (je l’ai déjà eu d’ailleurs et pas vraiment une forme vraiment cool,  j’ai aussi pour comorbidité de l’hypertension, mais j’ai une très grosse réserve d’Artémisia Annua séchée)

    Par contre en signant ce certificat, j’aurai en contrepartie un certain nombre d’exigences :
    > Que l’on ne vienne plus entraver ma liberté.
    > Que l’on respecte le consentement libre et éclairé (principe primordial en médecine)
    > Que le GouverneMent et le psychopathe de l’Élysée arrêtent de m’emmerder.
    > Que l’on autorise les traitements précoces pour que les médecins puissent enfin soigner.
    > Que l’on autorise les Covidiste radicalisés à avoir leur dose hebdomadaire de Pfizer.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par Grain de Sable.
    #3243
    Aichitan
    Participant

    Il s’agit d’un détournement d’une disposition tout à fait légale qui est la déclaration d’intention préalable que chacun peut signer s’il ne veut pas être l’objet d’un acharnement thérapeutique et d’une réanimation « à tout prix ». Si vous l’avez signée, cela ne pose de problème éthique à personne, et n’empêche nullement l’obligation des soins, dans une mesure raisonnable, et dans le respect du serment d’Hippocrate. Ce qui est déloyal, sinon pervers, c’est le discours qui « cible » les non-vaccinés, et laisse penser – une fois de plus  – qu’ils sont les coupables d’une prétendue saturation des hôpitaux, ce qui est faux (5% des soins critiques, et 8%des journées en 2020), mais nourrit le « story telling » du gouvernement, qui est bien content de trouver un tel agent de propagande pour cacher la responsabilité du pouvoir dans le délabrement des services hospitaliers.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.