Manifestations du 27 à Paris

Accueil Forums Échanges Manifestations du 27 à Paris

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Messages
  • #926
    REY
    Participant

    Bonsoir,

    Quelques considérations pour les parisiens en particulier : je me demande si nous ne devrions pas défiler avec les gilets jaunes ou créer un défilé à part ?

    En effet, la récup par l’extrême-droite ne me convient pas. On peut bien sûr considérer que l’enjeu pour la liberté est au dessus des partis mais l’ennui, c’est  que c’est instrumentalisé par les médias ( France culture infos matinales de samedi dernier par ex) pour discréditer les opposants.

    Concernant les gilets jaunes : ils sont maltraités par les forces de l’ordre (lacrymogènes, scooters avec matraques à l’arrière…), ne faudrait-il donc pas être par conséquent à leurs côtés ?

    Sinon créer une dynamique citoyenne et apolitique dans un cortège séparé?

    Merci aux parisiens qui voudront s’exprimer sur ce sujet. Bénédicte.

    #947
    Fleuret22
    Participant

    Entièrement d’accord avec Rey.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par Fleuret22.
    #950
    kkampfar
    Participant

    Hmm, la narration de l’extreme droite par les medias est intéressante a exploité car peu credible ,  normalement il faudrait faire bloc avec les GJ car le nombre et la cohésion des différents groupes qui vont constitués la manif compte . Par contre se faire taper dessus et gazé sont une valeur ajoutée indéniable car les images sont diffusées et fuses sur les réseaux, plus c’est violent contre les manifestants mieux c’est pour dénoncer les macronistes .

    #952
    kkampfar
    Participant

    Ceci dit je ne crois pas trop a l’efficacité des manifestations de nos jours car la police politique française et très au fait de ce genre de contestation est sait parfaitement gérer a son avantage ce type de relation de force . C’est un peu » dépassé » comme méthode surtout en France car cela ne donne que trop peu d’avantage différentiel par rapport aux tactiques de subversion du pouvoir .

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par kkampfar.
    #955
    REY
    Participant

    Dans l’immédiat (samedi) : Manifs pas efficaces pour fragiliser le pouvoir mais utiles pour nous retrouver et communiquer sans passer par les réseaux + en tant que création des conditions de la publicité, c’est-à-dire formation de l’opinion par la publicisation des messages et de leurs enjeux + nous éprouver en tant que force du nombre, capable de faire corps + prendre la température de la société.  Non?

    #959
    kkampfar
    Participant

    Pour être réelement efficace , il faudra que l’on trouve ou que l on  crée d’autres tactiques plus innovantes que les manifs. le problème est qu ils suivent un manuel qui est selon moi et celui d’Aquino dans  » mind war  »  que le mind war ne peut pas échoué et qu il faut poussé les aberration cognitive a son extreme car si elle échoue elle va se retourné contre ceux qu ils l’ont infusé . je vous communique ici un bref résumé de qui est ce type Aquino et a quoi on a peut être a faire réelement vous allez tout de suite comprendre que pour lutter contre ce genre de chose efficacement il faut être hyper innovant.

     

    Ancien lieutenant-colonel de haut rang de l’armée américaine et sataniste autoproclamé, le regretté Michael Aquino, a soutenu dans son livre, « Mind War » que le contrôle mental de masse était une alternative beaucoup plus humaine à la guerre physique. Violer, infiltrer et donc contrôler la conscience de quelqu’un ou d’un ennemi était une science qu’il cherchait non seulement à connaître et à comprendre, mais qu’il était également bien payé par le gouvernement américain pour le faire. Aquino était chef des opérations psychologiques (PsyOp) pour l’armée américaine (à la reprise) et un grand prêtre bien connu dans l’Église de Satan avec Anton LaVey à son apogée dans les années 1960. Il a ensuite formé le Temple de Set. Ses livres ont été publiés dans de nombreuses langues et ont été cités dans le monde entier. Dans l’une des dernières interviews vidéo avant sa mort, Aquino parle avec le podcasteur Sean Stone de cette conscience inférieure et supérieure et de ce qu’on appelle « l’architecture de la pensée». Quelque chose  que la plupart des gens ne connaisent pas, mais  qu’il a approfondi dans le cadre de la recherche PsyOp qui a conduit au livre, MindWar. Cela consisterait selon lui a influé sur les perceptions subconsciente qui en réalité determine nos perceptions  car toujours selon ses recherches la partie de notre esprit qui tire des conclusions et des raisons logiques et qui discute des choses avec d’autres personnes est une pensée consciente qui est algorithmique et qui représente 5% de notre conscience. Alors que les 95% restants sont notre subconscient qui est régi par la reconnaissance des formes qui recouvre la réalité que nous percevons comme la vérité. Il dit que nous nous référons à ce subconscient sans même penser à valider si nos pensées sont vraies ou non et sont régies par des modèles. Ceux-ci, dit-il, sont mécaniques. Aquino poursuit : « Et ces perceptions dont vous n’êtes pas conscient. »

    Cette technique de contrôle mental utiliserait également la magie noire, c’est-à-dire les mensonges, la propagande, la fausse symbologie, les illusions d’optique, etc. pour hypnotiser et ainsi contrôler l’esprit de quelqu’un ou d’une population entière sans qu’ils en soient conscients ou ne fassent des dommages immédiats pour éviter la détection.

    Comme Aquino l’avait écrit un jour, « les mesures coercitives pour qu’elles fonctionnent efficacement doivent rester non détectées ».

    Une forme de jiu-jitsu mental sombre pour plier les cœurs endurcis et renverser les esprits du public qui n’a qu’une compréhension superficielle du raisonnement et de la logique et des nuances culturelles et linguistiques nécessaires pour neutraliser efficacement une menace réelle de contrôle mental. Pour Aquino et l’armée américaine, la population américaine ignorante et malléable était le terrain d’essai parfait pour ses idéologies MindWar.

    Un peuple qu’il pourrait facilement modeler. Son nouveau laboratoire de contrôle mental.

    Aquino a écrit; « Pendant des millénaires, la guerre violente a été le fléau de l’humanité, et toutes les tentatives pour y mettre fin par une paix négociée ou imposée n’ont apporté qu’un répit temporaire. Partant du principe que la guerre est endémique au tempérament humain, Mind War propose d’éliminer son meurtre et sa destruction en le remplaçant par un type de guerre beaucoup plus puissant – un type de guerre qui se concentre sur l’esprit humain à la fois individuellement et collectivement. Les personnes et les biens des personnes sont éliminés en tant que cibles, remplacés par les situations de division et des problèmes provenant de leur conscience. Ceux-ci sont ensuite contrôlés, ajustés et réformés pour produire un environnement total harmonieux et coopératif.

    Aquino affirme que cela ne doit pas être fait théoriquement, mais dans une mise en œuvre « de laboratoire » grâce à la refonte structurelle des trois branches « Opérations spéciales » de l’armée américaine: Opérations psychologiques, Forces spéciales et Affaires civiles. Dans le livre, il décrit une campagne mondiale Mind War avec les procédures internationales de résolution de crise  modifiées pour la faciliter. Dans le livre, il cite également l’utilisation d’aimants sur le cerveau humain pour contrôler la pensée.

    Aquino reste l’une des figures les plus controversées de l’histoire des États-Unis. Un type  qui a ouvertement défilé comme s’il était le fils du diable incarné et en était sacrément fier. Mais pour l’armée américaine, il était un atout à protéger à tout prix. Après tout, leur entreprise est basée sur la guerre et la domination mondiale dans laquelle la tromperie joue un rôle massif, de sorte que ce type d’informations Psy Op est de l’or pur. En conséquence, Mind War d’Aquino pourrait être devenu un manuel de terrain . il y a selon mon humble opinion une grande probabilité que l on est affaire a ce genre de folie . Il va falloir être créatif si on veut avoir une chance de contré ce genre de chose .

    Le livre était une version élargie d’un article qu’il a co-écrit pour l’armée américaine intitulé « From PSYOP to Mind War« , qui portait une notation « Top Secret » et a été distribué à la « Psyop Community and the U.S. Army War College », entre autres acteurs.

    Aquino a déclaré qu’il était « à l’origine destiné aux seuls yeux des décideurs gouvernementaux, et n’est pas classé uniquement parce qu’un niveau suffisamment élevé pour l’embrasser n’a jamais été anticipé ni même conceptualisé. Ce qu’il est capable de mettre en mouvement est tout simplement au-delà de toute expérience interactive humaine antérieure.

    Mais comme Michael Aquino avertit ses lecteurs ;  » je suis sûr que les gouvernements qui utiliseront de telles techniques de contrôle mental que ce type de magie noire peut non seulement être conçu pour sauver l’humanité, mais aussi pour la remplacer complètement' ». C’est là que réside le danger. Aquino écrit;  « Pour la première fois dans l’histoire pratique, la machinerie réelle de la pensée humaine est accessible par l’application méthodique de la science, de la psychologie et des arts ésotériques de l’Antiquité. Mind War suppose, comme les anciens, que l’aspiration ultime de l’humanité est au Bien. »

     

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par kkampfar.
    #962
    O
    Participant

    Possible, la campagne de vaccination actuelle par certains aspects est une sorte de pacte avec le diable, afin d’accéder à la matière.

     

    Tu te soumets aux injections – tout en y consentant -et tu peux accéder aux plaisirs matériels…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par O.
    #964
    kkampfar
    Participant

    Oui bien sure

    #965
    kkampfar
    Participant

    Oui c’est sure

    #966
    O
    Participant

    Kampfar, c’est pour le groupe ?

    #967
    kkampfar
    Participant

    Oui pourquoi pas, j’essaie de comprendre toutes ces aberrations cognitives concernant l’affaire Covid et cette histoire de Chimère pharmaceutique en dehors  évidement du simple  Fric .

    #968
    jp_minier
    Participant

    Bonjour,

    Je n’ai pas eu (encore) le temps de lire tous les commentaires mais je me permets de réagir au message originel de Rey. Et, bien non, personnellement je ne suis pas d’accord avec l’idée de fragmenter encore un peu plus un camp qui a visiblement du mal à passer outre les vieilles étiquettes qui, à mon avis, n’ont plus du tout de sens. Et, je ne suis pas d’accord non plus avec le fait de continuer à utiliser des qualificatifs (extrême-droite) qui, pour moi, n’ont plus cours.

    Le seule extrême-droite que je vois est celle qui est au pouvoir et qui cherche à dérouler la mise en place de son régime totalitaire. Il y a urgence à résister et, du moment que l’intention est vraiment sincère (évidemment, cela se juge sur les actes mais aussi sur la cohérence et la consistance des paroles sur le long terme), il me parait plus utile de faire une sorte d’union sacrée. On rependra nos chamailleries plus tard, si d’aventure, nous survivons. Participer à une manif existante, par exemple celle des Patriotes, ne signifie en rien adhérer à tout un programme. Il s’agit de faire nombre. Ou autre manif.

    J’essaye, au mieux de mes possibilités, de me préoccuper du message et non pas du messager ou de la messagère. Après, je peux me tromper. Faire le jeu des « médias » c’est continuer à utiliser leurs vieilles classifications et se censurer nous-mêmes. Moi, j’aurais été bien aimé que les soi-disant socialistes le soient vraiment mais cela ne me semble pas vraiment le cas. Alors, les étiquettes..

    Si la maison est en feu et quelqu’un vient avec un seau d’eau, est-ce qu’on le refuse sous prétexte qu’il n’a pas le bon costume ?

    Ce n’est que mon sentiment, bien sûr.

    #969
    O
    Participant

    Je suis totalement d’accord avec vous.

    #980
    Henriguyschl
    Participant

    Bonjour,

    Je n’ai pas lu tous les messages mais je me permets un petit commentaire. Pour ma part, je vais aux manifs GJ car je trouve qu’il y a plus d’ambiance et qu’il y a un large éventail de gens (différents milieux sociaux, différentes origines géographiques). En gros ça me semble plus représentatif de la population française. Je suis conscient que les manifs ne sont pas suffisantes mais je pense que c’est tout de même nécessaire.

    Ca permet aussi de voir comment l’encadrement par les gendarmes et les CRS ne peut être (parfois) que source de tension (ça permet de relativiser les discours médiatiques lorsqu’il y a des débordements).

    Il faut aussi être conscient que ça peut gazer dur (surtout en tête de cortège) et qu’il faut prendre ses précautions.

    A part ça ce sont toujours des moments sympathiques, fraternels et drôles car c’est fou comme « ces illéttrés » de manifestants font preuve d’humour et sagacité sur leur pancartes…:)

    En espérant vous voir samedi 27.

    Force et honneur 🙂

    #982
    Galli
    Participant

    A jp…. Je suis complètement ok sur tout ce que vous avez écrit.  Nous sommes passes dans un autre monde où l’on ne peut absolument plus se fier aux étiquettes car d’ailleurs elles n’ont plus aucun sens. Seuls restent et resteront les actions, les valeurs morales, éthiques, humaines. Votre écrit est parfait, rien a redire 🙏

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.