Aide aux soignants suspendus

Accueil Forums Échanges Aide aux soignants suspendus

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #131
    Didier Benhaim
    Participant

    Bonjour, quelqu’un peut il aider pour les courriers de contestation de personnes suspendues ?
    Connaissez-vous des avocats en droit du travail pour les fonctionnaires en Saone et loire? Merci

    #132
    Genin
    Participant

    Bonjour,
    Peut-être pouvez-vous contacter Maître Maud Marian sur Paris?
    elle propose, dans un 1er temps, de financer les actions entreprises par le biais de votre assistance juridique (assurance habitation, CB…).
    Force et courage
    Habby

    #133
    Jean Louis Guilbert
    Participant

    http://bengarno.over-blog.com/2021/10/lettre-ouverte-de-membres-de-la-grc.html?fbclid=IwAR3dHutNjstK4W6Nx2BB6fYM6O68ojLtkfWrNtKoGl5jq5GJ1xqxhD1avmA

    Voici des arguments nombreux des gendarmes canadiens qui devraient vous aider à vous défendre.

    Je ne suis pas soignant mais viens d’adhérer à rester libre par solidarité

    #135
    MERMILLIOD Yves
    Participant

    David Guyon (barreau Montpellier) met beaucoup de documents de recours en ligne sur son site

    Recours contre decision de suspension


    Ses vidéos sur Utub sont un modèle de clarté et de précision.

    #136
    FabetSab68
    Participant

    Bonjour,

    Nous ne sommes pas concernés par l’obligation vaccinale (du moins pas encore) mais nous avons adhéré par solidarité. Notre fille (éduc spé personnes handicapées) est, quant à elle, concernée. En arrêt depuis deux mois, elle a été convoquée par le médecin conseil et va devoir reprendre son travail.

    Comment faire pour bénéficier des services d’un avocat en cas de petit salaire ? connaissez vous des avocats en droit du travail dans le 67 ?

    Merci

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par FabetSab68.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par FabetSab68.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 mois et 3 semaines par FabetSab68.
    #142
    pompier81
    Participant

    Bonjour,
    Ma fille est sapeur-pompier volontaire, non vaccinée elle a été suspendue de toute activité par suppression de ses compétences sur le logiciel d’alerte. A ce jour, elle a juste reçue un SMS pour lui signifier sa suspension et un courrier simple qu’elle n’a pas signé ni retourné au SDIS 81. Ce courrier précise qu’elle va recevoir un arrêté de suspension à compter du 15 octobre si elle n’est toujours pas vaccinée… à ce jour toujours rien !
    Silence absolu de la hiérarchie (chef de centre, médecin chef, directeur) et aucun contact sous quelque forme que ce soit.
    Je serai également dans cette situation à compter du 12 février 2022 (fin de rétablissement). Le service ne reconnait pas la sérologie (reconnaissance de sérologie pour hépatite B mais pas le COVID ?, ni les tests, seule l’injection compte !
    Le statut de pompier volontaire est spécifique à la France et c’est un mélange de droit administratif, droit du travail et droit associatif qui semble être proche du statut des SP professionnels mais est-ce vraiment le cas ?
    De plus, l’engagement volontaire et altruiste ne met pas en jeu des sommes d’argent très importantes, quelques centaines d’euros mensuels en activité normale. C’est plus une passion et un souhait d’aider son prochain qui nous animent.
    Dans ce contexte, comment aborder un éventuel recours afin de reprendre notre activité ?
    Merci pour vos conseils.
    François.

    #143
    Laurence
    Participant

    Bonsoir,

    Le personnel suspendu du CH jura Sud s’est fait défendre par Me STUCKE de Besançon fort impliqué pour la cause et qui nous a fait des tarifs préférentiels;

    Courage à vous.
    Laurence

    #664
    angel
    Participant

    Bonsoir, je suis aussi Sapeur-Pompiers volontaire, suspendu depuis le 15/09, aucun contact depuis ce jour avec la hiérarchie mais j’ai reçu une lettre simple de suspension après le 15/09, puis un recommandé avec AR après le 15/10, m’ordonnant de restituer immédiatement mes vêtements et de ne plus me présenter sous aucun prétexte, dans un local appartenant au Sdis46 .
    Depuis, aucune nouvelle de personne , j’ai déjà disparu de la caserne.

    Bon courage.

    #675
    pompier81
    Participant

    Bonsoir Angel du 46,
    Pire que chez nous (81), pour vos effets, s’ils sont dans votre placard fermé à clef, ils n’ont pas le droit de l’ouvrir sans que vous soyez présent…et si vous ne pouvez plus accéder aux locaux, impossible de récupérer les tenues, sinon violation de la propriété privée = tribunal.
    Il faut les emmerder autant qu’il nous harcèlent. Actuellement aucun juge ne veut aller contre la loi (illégale) du 5 aout, mais ça change petit à petit et il y a bcp de façon de se faire justice…
    Vous pouvez demander une prise en charge pour harcèlement ou risque psycho-sociaux au 3SM ou à l’assistante sociale du SDIS. Et surtout ne jamais démissionner ou se mettre indispo. Courage à vous aussi.

    #869
    Michele Honthaas
    Participant

    Avez-vous pensé à consulter le site Réaction 19, sur lequel il y a pas mal de courriers types, car en ce qui vous concerne, je pense que c’est le tribunal administratif qui est compétent ?

     

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.