Répondre à : Pour l’émergence d’un syndicalisme de citoyens

Accueil Forums Idées Pour l’émergence d’un syndicalisme de citoyens Répondre à : Pour l’émergence d’un syndicalisme de citoyens

#94
marc2728
Participant

Je suis tout à fait d’accord avec vous, le syndilasme du travail tel qu’on le connait est corrompu car totalement inféodé à des partis politiques, et totalement inopérant. Il est mort, c’est juste une bande de zombies.
Une solution pour la France? oui, il faut bien commencer quelque part. Mais je suis d’accord qu’il faut très vite internationaliser un tel mouvement.

Alors l’idée fondamentale est de dépasser le strict terrain de défense du travail.

Le problème n’est plus tant de défendre les travailleurs contre les seuls patrons, mais de défendre l’intérêt général des citoyens avec la même latitude dont disposent les syndicats comme corps intermédiaires pour pouvoir s’inviter dans les débats législatifs les concernant.

En tant que citoyen nous donnons un mandat aux politiques. Les députés sont censés nous représenter. Mais quand on écrit à son député c’est bien souvent lettre morte, si ce n’est pas une action concertée par une association qui organise un envoi massif de lettres à l’ensemble des parlementaire. Seuls ces courriers massifs obligent les parlementaires à en parler entre eux et ne plus ignorer les demandes du peuple, d’autant plus qu’elles sont alors visibles pour les quelques médias indépendants qui existent encore. Sans l’union au sein de syndicats de citoyens, les demandes du peuple sont inaudibles et ignorées tant elle viennent perturber le ronronnement du système.

Pour l’heure, la grande question est d’ordre juridique. Au delà de la loi de 1901 sur les associations, que permet le corpus législatif pour s’emparer du levier syndical au profit de causes plus larges que celles du seul travail?

J’interpelle ici Eric Verhaeghe sur cette question, et que je remercie au passage de nous offrir ce forum qui nous donne un peu d’espoir face à la brutalité actuelle.