Répondre à : pour l’émergence d’un nouveau métier

Accueil Forums Idées pour l’émergence d’un nouveau métier Répondre à : pour l’émergence d’un nouveau métier

#93
marc2728
Participant

L’idée avec un tel nouveau métier avec ces personnes qui seraient disponibles puisque ne pouvant plus exercer, serait de défendre les domaines suivants:
(1) les patients en ne les laissant pas seuls face à une décision du médecin traitant sans un éclairage indépendant. Entre l’homme de l’art et le patient souvent diminué par son état de malade il existe un déséquilibre de jugement qui est trop facilement au détriment du malade; il a besoin d’un accompagnement d’un tiers de confiance qui soit aussi un homme de l’art pour pouvoir l’aider à discuter de la proposition du médecin traitant; c’est pouvoir opposer un médecin-conseil face à un médecin traitant, comme on oppose la fonction de maitre d’ouvrage à celle de maître d’oeuvre; ce sont des notions juridiques qui ont été très bien éprouvées dans les dernières décennies dans l’industrie et qui bénéficieraient à leur adaptation dans le monde de la santé;
(2) défendre les médecins face aux instances de l’ordre des médecins ou des agences gouvernementales de santé; la crise actuelle a montré comment le médecin était neutralisé dans sa liberté/devoir de soigner à l’encontre de son serment d’Hippocrate et de sa conscience professionnelle par des instances surpuissantes quand elles ne sont pas sous influence;
(3) d’assister les citoyens à défendre leurs droits à des choix libres ét éclairés;
(4) à combattre les abus et possibles instrumentalisations sanitaires qui pourraient advenir du fait de l’effet de lobbying industriels trop invasifs auprès du législateur (un contre-lobbying en sorte);
et (5) plus largement à oeuvrer pour la liberté de santé et des choix de médecine, en combattant la pensée scientiste unique qui ne laisse de la place qu’à une médecine allopathique et ferme la porte aux approches intégratives ou holistiques.
Voilà ce à quoi pourrait servir un tel métier d’avocat-médecin dans le monde d’après.