Répondre à : Se créer une nouvelle monnaie sur la base d’une crypto

Accueil Forums Idées Se créer une nouvelle monnaie sur la base d’une crypto Répondre à : Se créer une nouvelle monnaie sur la base d’une crypto

#4137
DavidP
Participant

Bonjour à tous

L’aspect de la création de monnaie est très intéressante. Cependant, il y a tout de meme des obstacles important pour que sa monnaie est une vraie valeur est ne soit pas que des « 0 » et des « 1 » dans une machine ou un bout de papier très jolie pour allumer un feu.

L’obstacle numéro 1 est la confiance dans cette monnaie, encore plus pour une monnaie dites privée (qui n’est pas soutenu par un état). Ce fut le cas pour les monnaies privée des banques d’antan et les crypto-monnaies bien évidemment. Mais si la confiance et l’adoption se font, dans ce cas, c’est presque garantie que la monnaie aura une vraie valeur en terme d’échange et de capitalisation.

La création en elle meme peut très bien etre décentralisé, ça ne pose pas de problème en soit, c’est le cas des cryto-monnaie avec les mineurs. La sécurisation se fait grace au registre des comptes et échanges (la fameuse technologie blockchain) qui dit que telle porte-feuille détiennent X ou Y BTC et chaque morceau de BTC est identifiable grace à un numéro de série (comme sur les billets de banque). De plus, ce registre est consultable par tous, ce qui permet une grande transparence sur les échanges effectués et donne de la crédibilité au projet. Car dans le fond, on ne sait pas si Mr Dupont a X BTC dans son compte vu que c’est des réferences vers des numéros de porte-monnaie numérique. Evidemment, si votre porte-feuille est détenu par un tiers (un exchange style coinbase, kraken, binance, etc) vous etes plus que traçable. Mais si vous détenez vous-meme votre porte-feuille vous devenez presque anonyme. L’échange/achat/vente par le biais de la crypto se fait effectivement par internet mais ça utilise les memes cables que tout le monde mais ça utilise son propre protocole de communication, donc un FAI peut effectivement vous exclure entièrement d’internet mais dès le moment ou vous avez accès à internet, vous pouvez passer communiquer par tout les protocoles de communication.
Dans tout les cas, il y a besoin d’électricité.

Dans le cas donc d’une monnaie fiduciaire papier, la production de billet doit se faire avec une imprimante et des planches à billet, de manière à ce que le faciès des billets soient le memes. De plus, comment sécuriser la monnaie, comment s’assurer que le billet 295xe84a68 n’est pas une copie fait à la photocopieuse, etc. Comment faire pour que personne ne puissent en créé avec une imprimante bon marché sous peine de tomber dans une inflation inarretable (masse monétaire trop important ce qui engendre forcément une augmentation des prix) et in fine perte de confiance dans cette monnaie qui devient bonne pour allumer un feu de cheminée.
On a donc besoin d’énergie électrique pour tenir un compte des billets émis pour s’assurer de ce genre de chose.
Alors oui, on peut le faire à la main mais l’un des autres principes d’une monnaie est qu’elle permet de fluidifié les échanges. Je vois donc mal des petites mains s’amuser à vérifier chaque billet surtout que l’on part du postulat que tout serait à reconstruire et donc des problèmes plus important serait devant soi.
Donc, il y a également besoin d’électricité.

Si on remonte les époque sans électricité, lorsque l’émission se faisait sans électricité, il y a beaucoup de possibilité, la gravure sur bois, sur métal, imprimante manuel, etc. Dans tout ces cas, l’émission de ces billets voulait dire que M. Dupont avait une créance envers Mme Michu, et il pouvait utilisé cette créance contre un bien ou service M. Bertrand. Ce qui signifie dans le fond qu’un bout de papier avec une reconnaissance de dette peut suffire (telle un chèque). Mais plusieurs problème arrive, comment s’assurer de récupérer cette créance en bien réel ? Qui empechera mon voisin avec qui je me prend la tete de ne pas créer de la créance à mon nom ? Etc. Et dans ce cas, on commence à avoir besoin d’un centralisateur, chose dons laquelle nous voulons nous éloigner le plus possible.

Pour ma part, je finaliserai par le fait que si il n’y a plus d’électricité tout court, les pièces en métaux sont plus sure ainsi que le troc de bien/service.

Donc se créer une monnaie sur la base est a mon sens une excellente idée mais ce qui manque, c’est plutot des terminaux de paiement facile à utiliser/démocratiser pour des transactions directement en cryptomonnaie. Du coup, pourquoi ne pas directement utiliser une cryptomonnaie reconnait et dans laquelle nous avons confiance, déjà existante qui est entièrement décentralisé (ce qui évite de réinventé la roue) et plutot de voir pour trouver ou inventer des solutions qui facilite leur utilisation.

PS: Je ne suis peut etre pas exact à 100% sur les théories et histoire monétaire mais c’est un champ très vaste, désolé par avance.
re-PS: Si on veut conservait le capital que l’on a de coté, il ne faut pas mettre tout ses oeufs dans le meme panier, la diversification est la clef