Répondre à : Lobbying et boycott – Campagne électorale, pesons lourdement dans le débat

Accueil Forums Idées Lobbying et boycott – Campagne électorale, pesons lourdement dans le débat Répondre à : Lobbying et boycott – Campagne électorale, pesons lourdement dans le débat

#363
Grain de Sable
Participant

@Pan bagnat

Le problème, c’est que les Algorithmes de tels messages ne vont pas avoir une cote folle sur les réseaux sociaux. Ou plutôt ces algorithmes vont à nouveau tourner entre nous, les anti pass sanitaire.

Ce n’est pas faux mais il y a moyen de diffuser des slogans sous forme d’images et puis il n’y a pas que les réseaux (a)sociaux, on peut aussi vivre sans (perso, je boycotte Twitter, Facebook, Instagram, etc…)
L’humour, la satyre et la dérision sont aussi des moyens de contourner la censure et cela s’avère souvent bien plus efficace que de vouloir « con-vaincre » De toutes façon vouloir convertir des cons-vaincus c’est pisser dans un violon… 😉 Pas mal de vidéos d’humour décapantes sont pas censurées, même sur Youtub.


@ili77

Chaque député citoyen aurait à demander des comptes au parlementaire qui est censé représenter le citoyen !

Je me dis qu’un député qui aura une personne en face de lui se dira que cette personne est seule et ne représente rien. Je crois que ces personnes ne comprennent malheureusement que les rapports de force et le nombre comptable de voix.

A ce sujet :
Combien sommes nous de non vaccinés ?
Combien de vaccinés de force ou par un chantage abjecte parmi les vaccinés ?
Combien parmi les con-vaincus du vaccins commencent à se poser des questions avec la 3èmm dose ?
Répondre à ces questions permettrait de savoir combien nous pouvons potentiellment peser en termes électoraux.

@Galli

Bonsoir – Au delà des # et réseaux sociaux, je pense que ce serait bien d’agir aussi en extérieur, en usant de créativité. Je fais réference ici aux graffeurs, taggeurs…

Oui, c’est tragique de voir à quel point nous sommes atomisés en ne dialoguant qu’a travers des écrans…
Je suis d’accord pour les graphs, pochoirs, autocollants! Le tout est d’avoir des slogans efficaces et intelligents. (En tant qu’ex pubard dans le graphisme dans une autre vie, je sais à quel point un message mal ficelé peut être contre-productif)
Je crois aussi beaucoup à l’activisme de rue avec des comédiens qui peuvent perdurer et se diffuser avec des vidéos. Là aussi il faut être créatif et se renouveler, car ici à Nantes c’est « masques blancs » depuis 6 mois tous les samedis, au début c’était intéressant, mais maintenant ça devient de la routine.
J’avais commencé à placarder des bandeaux assez énigmatiques, censés intriguer et questionner, mais seul c’est assez difficile de se motiver pour continuer et se renouveler.