Répondre à : Provocateur jusqueboutiste

Accueil Forums Idées Provocateur jusqueboutiste Répondre à : Provocateur jusqueboutiste

#3142
LM
Participant

Bonsoir, les propos de M. Macron ne sont-ils pas savamment téléguidés pour faire le « buzz » (spin doctors, consultants etc) ? N’est-ce pas une esbrouffe, une simple diversion ? Pendant que les mass-media parlent de cela, ils ne parlent pas du reste (bien plus sérieux ; corruption généralisée, crise fi ($/€, dettes/bulles), économie, social, Russie/Chine/USA etc).

Ce qui compte réellement, ce sont les actions prises (Divide et impera). En l’occurrence, ce nouveau buzz masque le fait que le passe numérique voté coince les vaccinés 2 doses et leurs familles – les deux doses sont majoritaires et représentent la masse critique à contrôler (« liberté conditionnelle », vaccin délétère/risques). Les non-vaxx sont minoritaires (même si probablement plus nombreux que les chiffres officiels). En outre, il est frappant que 16% de nos députés ont voté contre le passe numérique (opposition factice / coup d’état permanent). Nous sommes pris dans une violente guerre des classes/castes (les prochaines élections en France n’y changeront probablement rien) … nous basculons vers le communisme chinois promu par UE/USA (dire que les baby-boomers prenaient la jaunisse en évoquant l’URSS  !).

Nous n’avons pas à faire à des enfants de coeur ; les ambitions sont grandes (Great Reset etc) et les moyens immenses et bien organisés.

Auj., les non-vaccinés servent de bouc-émissaires (voir précédents dans l’histoire ; papiers d’E. Verhaeghe cf. génocide, great reset). Ils seront aussi pointés responsables de la crise économique et sociale et d’autres maux… danger ! Les enfants/jeunes et les personnes âgées prennent très chers. Les actifs dans la force de l’âge sont passifs et endormis (1936/1968 grève générale). Le prix payé sera élevé ! En Europe, les peuples d’Allemagne, de France et de GB sont les seuls à avoir la masse (et l’Histoire) pour stopper le plan funeste qui nous priverait de nos dernières libertés …