Répondre à : Présentation des nouveaux venus/inscrits

Accueil Forums Échanges Présentation des nouveaux venus/inscrits Répondre à : Présentation des nouveaux venus/inscrits

#3011
Yann75
Participant

Bonjour,

Je me suis inscrit il y a peu et vient donc saluer les autres adhérents. Je suis de Paris, musicien, également compositeur, et j’enseigne mon instrument avec une vrai passion. Depuis un  certain temps, évidemment être musicien est devenu particulièrement difficile. Les concerts n’ayant repris que partiellement, les grandes maisons comme l’opéra ou la radio fonctionnent, mais tout le reste de l’activité, orchestres de chambre pour lesquels je travaillais, orchestres à la production plus fragile etc… n’ont eu que de timides soubresauts. Et naturellement dans deux semaines, les tests ne suffiront plus.

Les artistes se scandalisant soudain à propos de la loi interdisant les concerts debout m’atterrent. Chacun protège son bout de territoire, se rebiffe quand il est concerné. Ce genre de réaction représente bien à mes yeux la dynamique générale, rappelant la protestation molle de ceux qui vaccinés par résignation ne veulent plus entendre parler de quoique ce soit, et choisissent de s’installer dans la torpeur d’une illusion de presque-confort.

Ce qui me frappe en lisant les présentations est l’isolement d’un grand nombre d’entre nous. Il est vrai que beaucoup font part de l’aveuglement, l’hypnose de la plupart des gens qui nous entourent, professionnellement ou familialement. C’est ce qui me fait depuis déjà un moment éviter le sujet auprès des gens qui ne manifestent pas d’hostilité particulière à ce que nous traversons. Pas mal de mes proches , de coeur de sang ou palier, en font partie et j’ai compris qu’être exemplaire dans ma façon d’être au monde était la seule réponse. En plus de la distillation subliminale et subtile d’arguments destinés à remettre un peu en route le coeur et la raison de mes interlocuteurs.

Je partage aussi l’avis de beaucoup concernant la création de réseaux, au niveau local, la naissance d’échanges, parler à des personnes en chair et en os, entendre leur voix et voir leur sourire, donner et recevoir des conseils de lieux libres, d’associations, baliser un espace qui nous est, particulièrement en milieu urbain, hostile.

Belle année à vous tous, Yann.