Répondre à : pour l’émergence d’un nouveau métier

Accueil Forums Idées pour l’émergence d’un nouveau métier Répondre à : pour l’émergence d’un nouveau métier

#211
marc2728
Participant

@ joce73. Oui, c’est bien l’idée. Faire en sorte que la connaissance du médecin/infirmier déclassé arbitrairement puisse rester utile. Si l’arbitraire totalitaire pseudo-sanitaire veut les empêcher de soigner des personnes, alors peut-être pourraient-ils contribuer à soigner la société. Et si on ne veut pas sombrer dans ce modèle nazitaire, il faut aller se battre du côté du droit et de la justice, dans les prétoires et les parlements.
Oui la longueur des études peut paraître rédhibitoire, mais ne nous y trompons pas, c’est déjà le cas pour les avocats de brevets qui sont au minimum ingénieur sinon plus, avec une formation juridique complémentaire de 2 ou 3 ans (mais souvent pratiquée en alternance avec un emploi sur un cursus de 5 ou 6 ans)
En ce qui concerne les revenus de ces avocats-médecins, le modèle actuel de l’avocat payé sur honoraire doit pouvoir continuer. Mais on peut tout à fait imaginer aussi un revenu minimum basé sur un nouveau produit d’assurance juridique de santé et un abondement aussi avec une quote-part des indemnités des victimes mutualisées dans un fond de solidarité professionnel.