Répondre à : Présentation des nouveaux venus/inscrits

Accueil Forums Échanges Présentation des nouveaux venus/inscrits Répondre à : Présentation des nouveaux venus/inscrits

#1250
oscarlechasseur
Participant

Je suis entièrement d’accord avec vous sur le fond.
Le souci, c’est que l’on n’est plus en état de droit, on peut s’attendre à tous. Il faut donc parer à toute éventualité.
Il y a un an, quand j’ai entendu parler d’un vaccin. J’ai cru à une blague :
–> un vaccin contre un virus enveloppé à ARNm, c’est au minimum peu fiable (exemple : vaccin contre la grippe).
De plus, quand j’ai vu qu’il s’agissait d’une nouvelle technologie, et que je ne me vaccine pas contre la grippe (qui pourtant statistiquement est plus dangereuses pour moi), j’ai décidé que je ne me ferai pas injecter.
–> j’ai eu un doute en novembre 2020, quand les journalistes parlaient d’obligation, je me suis dit : <<ils peuvent l’obliger, je trafiquerai les carnets de santé…>>.
Il n’y a pas d’obligation vaccinale réelle en France, il est assez aisé, si on est <<anti-vax>>, de contourner le système (pour les 11 vaccins obligatoires).
–> Quand j’ai vu pointé ce système de pass’, je me suis dit : <<on est mal>>.
Quand j’en parle en famille, on me sort, on est en France, ça n’arrivera pas.
Ce qui est marrant, c’est ma prise de conscience qui date du mardi suivant la Pentecôte :
Le lundi, j’ai lu un reportage sur le patron de Moderna (je crois), qui disait qu’il fallait vacciner tout le monde –> je me suis dit : il fait son business, bref ce qu’il pense, je m’en tape.
Le mardi, l’académie de médecine a publié un article : je ne sais plus trop le titre, mais du genre : <<obligation, ne rime pas avec gros mot>>.

Et là, le système insidieux du pass’, les fabricants de vaccins, et enfin les instances officielles sur la même longueur d’onde : ça m’a fait l’effet d’une bombe.

J’ai mal dormi pendant 2 mois ….

Depuis, cette date, pour s’en sortir je voyais deux solutions :
1) le peuple se soulève (je n’y croyais pas trop), je suis allé manifester 8 semaines d’affilée et bof, les journalistes n’en parlent pas.
2) la guerre civile –> je suis catholique et j’ai une famille, donc ce n’est pas ce que je recherche.

De plus, j’ai l’impression, quand je vois ce qui se passe en Guadeloupe, que c’est ce que cherche le gouvernement.
Quand on est adulte, que l’on voit qu’une partie de la population est déterminée, on essaye de calmer le jeu :
Là, le gouvernement méprise les gens, les emmerde encore plus, …. Quelle personne censée réagit comme ça ?

C’est comme si je disais à ma fille d’aller en mini-juppe dans une banlieue ! Ce n’est pas une question de droit.
J’ai fait de la sécurité, et pour moi le gros véhicule est prioritaire sur le petit, comme en mer. Je m’explique : la plupart des gens pense aux conséquences pénales. Moi je leur disais, celui qui vous passe dessus en Fenwick, risque peut-être la prison, mais vous, vous serez mort ….

Je n’ai jamais trop cru en la démocratie (voir Alexie de Tocqueville), ce qui importe c’est l’état de droit, et l’accès à l’information claire et objective.

Si demain, on faisait un référendum, on perdrait assurément.
Ce qui compte, c’est comment les journalistes présentent la chose. La seule chose qui intéresse les gens, c’est de jouer comme des gamins !
Depuis cette histoire de COVID, plus je m’intéresse à l’histoire, et plus je me rends compte que ce que l’on apprend, c’est l’histoire des gagnants (pour reprendre Göring, seul chose avec lequel je suis d’accord).

L’inquisition nous montre une Église qui terrorise, c’est en fait celle qui invente le juge d’instruction… Je ne rentre pas dans les détails, mais avec ce qui se passe actuellement, je pense, que comme à l’époque, ce sont les populations qui réclament des bouc-émissaires (voir René Girard).

Et je finirai par citer LOUIS-PHILIPPE (attention, pour moi ça reste un traitre):

« La République a de la chance, elle peut tirer sur le peuple ! »

Il a raison, si ce fameux pari biologique que font nos gouvernants tourne mal dans 5/6 ans ?
Il sera où Macron, et bien, il ne sera plus là !

Ce sera la même clique, mais pas les mêmes personnes, on ne pourra rien leur reprocher…

Et tout de suite, on se dit qu’aucun Roi de France (en monarchie absolue) n’aurait pu faire le millième de ce qu’ils font, car ce que le grand-père fait, plusieurs générations après, on s’en souvient. Et donc le pouvoir doit ménager le peuple, car tôt ou tard, une tête tombe.

Je ne sais pas si c’est vrai, j’ai lu qu’il y avait 18% de prélèvements obligatoires dans l’ancien régime, on est à 65 … Ce n’est pas la même époque, c’est sûre, mais bon.

Quand on voit que le Roi a convoqué les états généraux, juste pour augmenter un peu les impôts, cela laisse perplexe, sur ce que fait la république depuis….